Actualités

02-10-15 Festival Regards Croisés

EDF à nouveau partenaire du Festival Regards Croisés

Premier Festival de films courts métrages « Métiers et Handicaps » créé en 2009 à l’initiative de l’association L’Hippocampe, le Festival Regards Croisés s’est déroulé les 1er et 2 octobre derniers à Nîmes. Des salariés en situation de handicap, en milieu ordinaire ou protégé, ont pu présenter leur vision du monde du travail à travers des reportages, fictions ou témoignages.

Plus de 700 participants se sont retrouvés pour mettre à l’honneur le talent de personnes en situation de handicap parfaitement intégrées en entreprise.

Patrice LECONTE, réalisateur, scénariste et metteur en scène a présidé un jury de professionnels du cinéma et du monde artistique. Par ailleurs, un jury composé de jeunes, renforçant la pluralité des regards, a décerné un prix dans chaque catégorie.

Pour cette 7e édition, EDF SA a présenté trois films :

• deux films dans la catégorie « Milieu Ordinaire » : « Manager 2.0 » & « Écoutez voir »

• un film dans la catégorie « Communication d’entreprise » : « Synergie n.f »

08-09-15 Entreposage prolongé de déchets internes

Depuis 2013, CENTRACO fait face à des difficultés d’expédition de certains de ses déchets vers les centres de stockage ultimes.

L’exploitant a donc entrepris un programme pour développer de nouveaux procédés de conditionnement.
Le temps d’instruction industrielle et administrative des dossiers conduit à prolonger temporairement l’entreposage de ces déchets sur le site.
Près de 100 tonnes sont concernées sur les 5 000 tonnes traitées annuellement.

Dès l’agrément des nouveaux procédés obtenu, CENTRACO reprendra les envois vers les sites de stockage.

Cette situation est sans conséquence pour la sûreté et l’environnement.

Cependant, comme elle conduit à déroger à l’autorisation de la durée d’entreposage des déchets à CENTRACO, un évènement est déclaré à l’Autorité de Sûreté Nucléaire au niveau 1 de l’échelle INES qui en compte 7.

20-08-15 Unités Mobiles Mercure : 9 000 colis réalisés

SOCODEI exploite deux unités mobiles appelées MERCURE 1 et MERCURE 2.

Elles interviennent directement au sein des centrales nucléaires pour traiter et conditionner les résines échangeuses d'ions des circuits primaires avant expédition dans les centres de stockage ultime de l'ANDRA.

En fonction des besoins des sites nucléaires, les machines sont déplacées pour des "campagnes" de traitement.

Le 9 000ème colis a été réalisé par l'unité mobile Mercure 2 le 13 août à la centrale nucléaire de Belleville.

L'unité mobile Mercure 1 a conditionné 5 156 colis depuis sa mise en service et l'unité Mercure 2 a condionné 3 844 colis.

Ce sont ainsi près de 3 500 m3 de résines qui ont été conditionnées dans les centrales nucléaires depuis le début de l'exploitation des deux unités.

04-08-15 Non respect des règles d'exploitation

Le 8 juillet, lors d’un chargement du four de la fonderie, des ferrailles graisseuses sont introduites et provoquent un dégagement de fumée inhabituel au-dessus du four.

Les opérateurs interrompent le remplissage du four et terminent la coulée.

Le système de chargement est nettoyé et rechargé avec d’autres ferrailles pour la coulée suivante.

Cette situation a été sans conséquence sur le personnel, sur la sûreté ou l’environnement. Cependant l’introduction de ferrailles graisseuses non essuyées n’est pas autorisée par les règles d’exploitation.

L’évènement est déclaré à l’Autorité de Sûreté Nucléaire, qui a procédé à une inspection sur site le 29 juillet. Le classement retenu se situe au niveau 1 de l’échelle INES qui en compte 7.

28-06-15 Les jeunes de SOCODEI valident leurs diplômes

SOCODEI accueille chaque année des alternants et stagiaires qui viennent conforter leurs apprentissages théoriques par une découverte du monde de l'entreprise.

 Cette année trois jeunes ont réussit leurs examens.

- Un alternant de la Section Services Généraux du Service Maintenance a réussi son BTS Environnement Nucléaire (Lycée Albert Enstein, Bagnols sur Cèze).

- Un stagiaire en Master 1 Maintenance à l'Université de Montpellier 1 a obtenu la note de 17/20 à la soutenance de son mémoire de stage effectué au sein de la Section Travaux Neufs du Service Maintenance sur le thème « Fiabilisation de la maintenance par la mise en œuvre d’une méthode OMF appliquée à la cisaille ».

- Une alternante à la Direction de la Communication a réussi son Master II "Manager d'entreprise et de centre de Profit" (IFAG, Nîmes).

28-06-15 SOCODEI ouvre son compte Twitter

SOCODEI élargit sa panoplie d'outils de communication et ouvre un compte sur Twitter.

Suivez-nous @SOCODEI_ pour connaitre toutes nos actualités.

 

 

21-05-15 Centraco : un nouvel atelier pour les gros composants

A Centraco, 5 ans et neuf mois après sa constitution, l’équipe « Projet Racks », tend les clés du nouvel atelier Gros Composants à son exploitant.

Le Projet Racks de CENTRACO nait en août 2009, alors qu’EDF cherche une filière de traitement pour les racks des piscines combustibles de ses centrales.

En 2011, il  subit de plein fouet les conséquences de l’accident de Fuskushima et voit l’annulation de la livraison de plus de 1 000 tonnes de métal en provenance des centrales 900 MW.

Mais son potentiel  est tel qu’il poursuit sa progression en élargissant ses capacités pour traiter aussi d’autres formes de gros composants, comme par exemple des générateurs de vapeur.

Les travaux, démarrés à CENTRACO au printemps 2014, se déroulent sur 8 mois.

Début 2015, l’atelier voit arriver ses premiers gros composants non radioactifs.

Les essais dits "de phase 3" permettent de clore la formation des opérateurs (4 personnes sont formées pour faire fonctionner cet atelier), de bien appréhender le fonctionnement du matériel et ses limites, mais aussi de finaliser les divers réglages de ventilation et autres servitudes.

Le transfert à l’exploitant a été réalisé. Un représentant du projet reste en appui de l’exploitant et de la maintenance pour quelques mois.

L’atelier Gros Composants de CENTRACO est rattaché au service Fusion et placé sous la responsabilité managériale du chef de section Fusion.

Les perspectives de fonctionnement sont excellentes puisque l’atelier est chargé à plein jusqu’à la fin de l’année 2015 pour un rythme de travail en journée.

Pour faire la visite virtuelle de l’atelier, cliquez ici.

 

 

21-04-15 CENTRACO : reprise industrielle de l'activité fonderie

Le 23 septembre 2014 l’Autorité de Sûreté Nucléaire a autorisé SOCODEI à redémarrer l’activité fusion de son usine CENTRACO, située à Marcoule dans le Gard.

 
Ce jour, la reprise de l’activité industrielle du four a été autorisée.
 
Cette autorisation intervient après un travail très important durant près de 4 ans des équipes de SOCODEI, en lien permanent avec l’ASN et l’IRSN, afin de permettre un redémarrage industriel de la fonderie en toute sûreté.
 
SOCODEI a par ailleurs, bénéficié de plusieurs rapports d’expertises et réalisé des intercomparaisons avec d’autres fondeurs en France et dans le monde.
 
Les années d’interruption de l’activité fusion ont été mises à profit par SOCODEI pour réviser en profondeur et le cas échéant, renforcer ses procédures d’exploitation, recruter une nouvelle équipe et la former, maintenir les compétences de tri et de préparation à l’amont de la chaine de production, instruire des dossiers et répondre aux demandes de l’ASN.
 
La remise en service industrielle de la fonderie de CENTRACO va permettre à SOCODEI de jouer à nouveau son rôle d’acteur majeur dans la filière de traitement des déchets métalliques issus des activités nucléaires.

Télécharger le communiqué de presse.

08-04-15 Augmentation du capital social de SOCODEI

Le conseil d'administration de SOCODEI s'est tenu le 3 avril dernier.

Au cours de ce conseil, l'actionnaire de SOCODEI, EDEV, a entériné l'augmentation du capital de la société pour un montant de 13 millions d'euros.

Le capital social de SOCODEI est ainsi porté à 14.6 millions d'euros.

02-07-12 L’Autorité de Sûreté Nucléaire autorise le redémarrage de l’activité d’incinération

L'ASN, à la suite d'une inspection réalisée sur le site de Socodei-Centraco jeudi 28 juin 2012, nous a donné l'autorisation de redémarrer l'activité de notre four d’incinération de déchets faiblement radioactifs.

Cette reprise de l’activité intervient après un travail important de toutes les équipes de Socodei, en lien permanent avec l’ASN et l’IRSN. Toutes les équipes sont mobilisées pour une reprise d’activité en toute sécurité.  

Ce redémarrage ne concerne pas le four de fonderie qui reste à l’arrêt, l’enquête menée à la suite de l’accident du 12 septembre 2011 est toujours en cours. 

Affichage des actualités 41 à 50 sur 50

< Précédente

1

2

3

4

5