Traitement par enrobage

Unité mobile d'enrobage sur site


Mercure 1, mise en service début 1996, et Mercure 2, mise en service début 2002, interviennent pour conditionner les résines échangeuses d'ions du circuit primaire des centrales nucléaires.

machine mercure

Déchets de procédé de faible et moyenne activité...

Les machines Mercure mettent en oeuvre une technologie développée par SOCODEI à partir d'un procédé d'enrobage des résines dans une matrice époxy. Les machines Mercure sont constituées des modules suivants :

  • l'Unité Mobile d'Enrobage Mercure (UME) proprement dite, de type tunnel, automotrice et transportée sur une remorque routière spéciale
  • une citerne à double compartiment pour le stockage des réactifs (époxy et durcisseur)
  • une salle de commande intégrée dans un conteneur ISO 20 pieds
  • un camion atelier contenant outils et pièces détachées composé de deux conteneurs IP2 pour le conditionnement du matériel contaminé
  • deux bungalows bureaux
  • un conteneur 20 pieds froid

 

Les résines sont enrobées dans des conteneurs blindées de type C1PG qui sont fabriquées à CDB conformément aux spécifications de l'ANDRA relatives à l'enrobage de déchets destinés au stockage de surface :

  • cadence quotidienne sur un poste de 7 heures : 3 colis (1 m3)
  • cadence quotidienne : 7 colis (2,4 m3)
  • durée de la polymérisation : 5 à 35 heures.

 

Les Protections Radiologiques Intégrées (PRI) de type A2 utilisées proviennent en partie de la valorisation des déchets métalliques à CENTRACO et sont intégrées sur notre site.


Critères d'acceptation

Déchets traités :

Les résines échangeuses d'ions (REI) utilisées dans les circuits de contrôle volumétrique et chimique du circuit primaire des tranches REP, de traitement et purification des piscines et du traitement des efluents usés. Les REI doivent être stockées sous eau.

Nature physico-chimique :

  • squelette polysyrénique, phénolique, acrylique ou formophénolique,
  • forme de billes ou de grains de diamètre compris entre 0,3 et 1,2 mm
  • nature cationique ou anionique
  • chargement chimique en borates, lithium, fer, cobalt, nickel, chrome, sodium et calcium


Radionucléides acceptés :

Co58, Co60, Ag110m, Sb124, Sb125, Mn54, Co57, Cs134, Cs137... (liste non exhaustive).
Critères radiologiques : activité totale des émetteurs beta et gamma ‹ 13 500 GBq/m3.